Dépendances

L’Unité de dépendances se spécialise principalement dans l’évaluation et le traitement du jeu pathologique ainsi que des dépendances, dites modernes, telles que l’Internet, les jeux vidéo ou les achats compulsifs. Toutefois, certaines autres dépendances liées à l’alcool et aux drogues pourront également être évaluées et traitées.
 
  • Équipe
    Isabelle Giroux, professeure adjointe et directrice du Centre québécois de la prévention et du traitement du jeu, et des membres de son équipe de recherche (étudiants gradués, assistants de recherche, professionnels de recherche). Mentionnons entre autres Patricia-Maude Fournier, psychologue et Sophie Lafond, travailleuse sociale. L’expérience de l’équipe est forte sur le plan de l’évaluation et du traitement des joueurs pathologiques. De plus, une nouvelle expertise est développée concernant les autres dépendances.

 

  • Orientation théorique
    Orientation cognitive-comportementale. La priorité est donnée aux interventions psychologiques appuyées empiriquement.

 

Clientèle et Services offerts

Clientèle
Adultes et adolescents présentant des problématiques de dépendances ainsi que le conjoint(e) et la famille d’une personne ayant un problème de dépendance.


Services offerts

  • Évaluation psychologique sous la forme d’une analyse comportementale et d’un diagnostic (DSM-IV).
  • L’évaluation et le traitement sont en constante relation dans l’approche cognitive-comportementale.
  • Psychothérapie individuelle.
  • Intervention psychosociale
  • Psychothérapie de couple et familiale.
  • Psychothérapie de groupe.

Practica

Objectifs généraux

  • Développer des connaissances de base en évaluation cognitive-comportementale et en thérapie cognitive-comportementale pour les problématiques reliées à la dépendance.
  • Développer des habiletés professionnelles (conduite d’entrevue, analyse fonctionnelle, stratégies d’intervention, etc.).
  • Comprendre la complémentarité du travail clinique et de la recherche et en tenir compte.

 

Activités cliniques et objectifs en fonction des practica

  • Practicum III : Il s'agit essentiellement d'un practicum d'observation qui permet aux étudiants de s'initier aux activités professionnelles. Les étudiants observent en direct ou en différé des entrevues d'évaluation et de psychothérapie. Ils consultent et analysent des dossiers. Enfin, ils prennent part à l'évaluation d'au moins un client (passation de mesure, rédaction de rapports, recommandations et planification d'interventions).
  • Le practicum IV permet à l'étudiant d'acquérir des connaissances et des habiletés en évaluation tout en s’initiant à l’intervention clinique. L'étudiant est donc appelé à rencontrer quelques clients, à mener l'évaluation, à planifier et à réaliser des interventions cognitives-comportementales sous supervision étroite; il est aussi responsable de la tenue de dossiers.
  • Le practicum V est l'occasion pour l'étudiant d'approfondir les connaissances et habiletés d'évaluation et d'intervention. L'étudiant devient un peu plus autonome et manifeste une meilleure maîtrise de ses activités cliniques. Il participe de façon plus active à la consultation, à la gestion de l'unité et aux discussions de cas.
  • Au cours du practicum VI, outre la consolidation des acquis, l'étudiant est appelé à agir à titre de consultant et d'animateur clinique : au cours des réunions cliniques, il mène des discussions de cas, il est actif dans la préparation de recommandations de traitement et de gestion de la clientèle et il intervient davantage dans la liaison avec d'autres intervenants; il est aussi appelé à s'initier à la pratique de la supervision professionnelle.

Internat

Objectifs généraux

  • Développer une meilleure connaissance clinique de différentes problématiques psychologiques liées aux dépendances.
  • Développer des habiletés professionnelles (conduite d’entrevue diagnostique, analyse fonctionnelle de problèmes psychologiques, formulation de cas, plans et stratégies d’intervention, évaluation des progrès thérapeutiques, etc.).
  • Comprendre la complémentarité du travail clinique et de la recherche.  Développer la capacité d’identifier et d’intégrer les connaissances scientifiques au travail clinique.


Activités cliniques et paracliniques

  • Recueillir de l’information pertinente auprès du client et, au besoin, de ses proches et des autres intervenants impliqués.
  • Effectuer des entrevues d’évaluation et utiliser des instruments d’évaluation (observations in vivo, auto-observations, questionnaires, etc.).
  • Rédiger des rapports psychologiques et des notes évolutives
  • Planifier des traitements.
  • Effectuer des entrevues de thérapie individuelle, de thérapie de groupe ou de thérapie de couple.
  • Effectuer des entrevues synthèses auprès du client et des professionnels impliqués.
  • Assurer la liaison avec les intervenants impliqués.
  • Participer à la supervision d’étudiants à l’intérieur de l’unité.
  • Agir à titre de consultant auprès d’intervenants.
  • S’impliquer dans des projets de recherche.